Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1191

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1191

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1194

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1194

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1197

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1197
Toulouse: bilan d’une manifestation attendue. | L'Agence des Copains

Toulouse: bilan d’une manifestation attendue.

Samedi 21 février a eu lieu à Toulouse une nouvelle manifestation en soutien aux ZAD. Pour bon nombre de manifestants, à cette revendication est venue s’ajouter une dénonciation des violences policières qui, bien que n’étant pas déclarée officiellement comme l’un des objets de la manifestation, était largement présente dans les différents communiqués d’appel. On est donc logiquement arrivé une fois de plus à cette situation où la police encadre une manifestation dont l’un des objets principaux est justement de contester cet encadrement. D’où d’inévitables débordements.

Dès 15h, aux abords de François Verdier, de premiers affrontements ont lieu entre certains membres du black-bloc et la police. Les premières lacrymos succèdent à quelques jets de peinture. Le cortège est séparé. Premières arrestations. Tandis qu’une bonne partie des manifestants se regroupe rue de Metz, un second groupe bien plus radical parvient à franchir le périmètre policier interdisant l’accès aux zones situées en dehors du parcours autorisé. Le gros des détériorations sera commis par ce groupe, notamment dans la rue des Arts, quartier des Carmes. Les casseurs s’en sont majoritairement pris à des enseignes de banques et d’assurances ainsi qu’aux vitrines de certaines boutiques de luxe. Certains petits commerces ainsi que des voitures ont également été touchés. Le groupe se dispersera ensuite sans laisser de trace.

Le cortège principal une fois reformé reprend la direction du palais de justice, suivant le tracé autorisé, caisse claire en tête. Ambiance tendue, le cortège est escorté par la BAC, huée par les manifestants. Jusqu’à la fin du parcours déclaré, aucun incident majeur n’a lieu si ce ne sont quelques bouteilles lancées en direction des policiers. Certains manifestants se trouvant à proximité de la police engueulent les lanceurs de bouteilles.

Arrivée place Salin, une bonne partie des manifestants se disperse tandis que d’autres tentent de continuer la manifestation hors du parcours déclaré, sur l’allée Jules Guesde puis dans la rue Saint-Michel. Le rapport de force ne penche clairement plus en faveur des manifestants qui subissent un bon nombre d’arrestations musclées à ce moment. Certains journalistes, s’approchant un peu trop près des arrestations, sont gazés ou matraqués. Une arrestation se solde par un crâne ouvert, du sang sur les pavés.
Finalement, les CRS utilisent un canon à eau pour disperser les derniers manifestants. L’utilisation de cette arme semble démonstrative plus qu’efficace, les manifestants ne sont déjà plus à portée du jet. Seuls les journalistes s’inquiètent que leur matériel soit trempé. Encore quelques charges de la BAC et un orage de grêle. La manifestation est dispersée.

La manifestation, pour laquelle certains des organisateurs espéraient la venue de plusieurs milliers de personne, n’aura finalement réuni qu’une peu plus de quatre cent personnes. Seize personnes auront été interpellées, sept devront comparaître devant la justice.

En attendant la finalisation d’un reportage vidéo sur cet évènement, nous vous présentons trois séries de photos pour un aperçu de l’ambiance de cette manifestation.

L’Agence des Copains.


M. Basset:


U. Aranceta:

 


B. Hakenholz:

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>