Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1191

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1191

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1194

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1194

Warning: mysql_real_escape_string(): No such file or directory in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1197

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /data/web/3/d/agencedescopains.toile-libre.org/htdocs/wp-content/plugins/statpress/statpress.php on line 1197
Millau: Maternité en lutte. | L'Agence des Copains

Millau: Maternité en lutte.

Pour résoudre de sérieuses difficultés financières, l’Hôpital de Millau a consenti de lourds sacrifices et a engagé des discussions avec l’Agence Régionale de Santé (A.R.S.), pour élaborer un Plan de Retour à l’Équilibre. En dépit des efforts, ces échanges sont restés infructueux : l’ARS envisage la fermeture, fin mai 2016, de la maternité de l’hôpital. D’autres services sont également menacés.

Les appels répétés à trouver des solutions pour la sauvegarde de services publics essentiels ont été ignorés ; l’immobilisme de l’ARS met en cause l’avenir d’un établissement qui a su déployer pragmatisme et ingéniosité pour faire face aux difficultés.

Confronté à une baisse des revenus versés par l’Assurance Maladie, la situation financière de l’hôpital est dégradée : son déficit cumulé se porte fin 2015 à 21,5 millions d’euros, évoluant à un rythme annuel de près de cinq millions.

Pourtant, le CH de Millau se dit « bon élève ». De nombreuses mesures ont été prises et ont conduit à une augmentation de la chirurgie ambulatoire comme le préconise les recommandations nationales. La réorganisation de plusieurs services a été effectuée, des lits supprimés, le personnel réduit et une collaboration avec le Centre Hospitalier de Montpellier a été mise en œuvre ; et ce, toujours dans le but d’améliorer l’offre de soins aux usagers tout en réduisant les coûts.

L’Agence Régionale de la Santé a pour mission de mettre en œuvre la politique de santé dans sa région. Ses projets de santé sont élaborés en concertation avec les acteurs en santé et les usagers, afin d’assurer la sécurité sanitaire en toute transparence. Or, l’ARS se déclare « non compétente » face à la gravité de la situation financière du CH de Millau et n’apporte pas à notre établissement le soutien que devrait lui imposer ses missions. Son indifférence inquiète d’autant plus le CH de Millau que la nouvelle loi santé prévoit 3 milliards d’économie dans le budget dédié aux hôpitaux publics et rend obligatoire des regroupements hospitaliers de territoires faisant craindre des fermetures de service. Ainsi, il est prévu que seuls 2 à 4 maternités subsistent dans le département de l’Aveyron. A plus large échelle, ce sont tous les hôpitaux de taille modeste qui sont menacés. En effet, les cotations des actes médicaux et les dotations de l’état sont bien insuffisants pour subvenir au maintien de ces établissements.

Le CH de Millau assure une mission de service public avec une activité deux fois supérieure à celle d’un hôpital de même taille, sans oublier qu’il est le premier employeur de la ville de Millau avec 800 emplois. On devine donc vite les conséquences pour l’avenir de la ville de Millau. Derrière la menace qui pèse sur l’hôpital est concernée toute la vie locale avec, on peut le craindre, la disparition d’un service public de proximité qui pourrait alimenter la désertification déjà existante dans nombre de communes rurales.

Manon Pomportes, sage-femme à la maternité de Millau

Mardi 16 juin, était organisé un rassemblement devant la sous-préfecture de Millau à l’occasion d’une entrevue entre le sous-préfet et une délégation du personnel soignant. Plusieurs dizaines de poupons ont été accrochés aux grilles du bâtiment, symbolisant les 300 accouchements requis par l’ARS pour le maintien de la maternité.

Pétition à signer ici.

Unai Aranceta et Martin Giraud, pour l’Agence des Copains.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>